15 jours de stage sur les falaises d’ Afrique du Sud pour le Pôle Espoir Outre Mer d’Escalade

Cinq  jeunes titulaires du Pôle Espoir ont pris l’avion mi décembre pour  se confronter au grès des falaises sud africaines des provinces du Free State et du Mpumalanga. La sélection était composée de Kintana ILTIS en minime, Oriane et Margot BERTONE en benjamine, Marius PAYET GABORIAUD en benjamin et Max BERTONE en poussin. Juliette PAYET et Stefano BERTONE s’occuperont de la logistique et Philippe GABORIAUD de l’encadrement technique. A son arrivée à Johannesburg l’équipe se renforce avec Mel Janse Van Rensburg, un des meilleurs falaisites de la jeune génération sud africaine  ainsi que  Gustav Janse Van Rensburg (grand spécialiste  des falaises sud africaines et photographe passionné) pour l’encadrement technique.

A peine débarqués de l’avion, nous prenons la route en direction du Free State pour atteindre dans la soirée le village de Clocolan proche de la frontière du Lesotho.

Dès le lendemain matin nos grimpeurs mettent leurs doigts dans les fameux trous des lignes incroyablement esthétiques de la falaise de Wow Prow qui domine l’immense plaine alentour. Un décor paisible de fermes isolées entourées de prairies où s’égaient chevaux, moutons, vaches ou antilopes. Nos jeunes falaisistes vont découvrir leur limite dans ce style de voie jusqu’alors inconnu. Les sections dures sont décryptées, chacun trouve sa méthode et les tentatives d’enchaînement se précisent dans le projet de chacun (« Death camp » 8A+, « Future life » 8B ou « Digital Warefare » 8B+). Nos intendants Juliette et Stefano s’affairent chaque soir pour nous offrir un petit festin et réparer les petits bobos. Gustav installe un va et vient vertical  pour le déplacement à distance de sa GoPro. Il passe des heures suspendu sur sa corde statique, l’oeil rivé sur l’objectif à l’affût d’un cliché de magazine (et il en réussira plus d’un!) comme vous le constaterez dans la galerie ci-dessous.

Les jours passent, les doigts sont mis à rude épreuve et les trous agressifs font de plus en plus mal… Une journée de repos s’impose. Hélas la pluie s’invite au petit matin du 5ème et dernier jour et la falaise est trempée. Les projets resteront des projets… Max rate d’un cheveux « Future life » 8B et repart avec « Death camp » une belle croix en 8A+. En toute décontraction, Oriane s’offre « Death camp » ,son premier 8A+ flash à défaut de concrétiser « Digital Warefare » : un beau lot de consolation ! Kintana, Margot, Marius et Mel repartent frustrés d’avoir échoué parfois si près du but mais enrichis d’une nouvelle expérience où l’on apprend à repousser plus loin ses limites dans un style nouveau… L’équipe serait bien restée un jour ou deux de plus dans ce bel endroit mais il est temps de partir car les beaux murs de quartzite orange de Boven nous attendent dans la province du Mpumalanga, à une journée de voiture de cette première escale.

Notre nouvelle destination, contrairement à Wow Prow, offre un choix important de voies de tout niveau (plus de 900 voies à Boven pour moins d’une dizaine à Wow Prow !). Ici les falaises s’étendent sur plusieurs kilomètres surplombant un canyon sauvage et verdoyant. Pas de prairie avec troupeaux de ruminants dans cet autre décor de carte postale, mais des forêts denses, fréquentées par une multitude d’oiseaux et des babouins méfiants dont les cris emplissent parfois le fond du canyon. Les orages pourtant fréquents en cette période de l’année vont nous épargner d’autant que nous choisissons « God no wall » le secteur le plus déversant qui nous protège de la pluie les quelques fois où le ciel se déchaine. Les premiers jours sur place sont consacrés au « à vue » dans des belles voies de 30m et plus de niveau et de style variés (dont certains dièdres entrecoupés de petits toits offrent une escalade atypique). Mel et Gustav connaissent le site par cœur et nous aident à choisir des voies envisageables pour les petits gabarits.  L’escalade est exigeante, il n’y a pas pléthore de prises intermédaires et les cotations sont bien tassées. Chaque voie, quelque soit le niveau, peut réserver des surprises et imposer un gros combat pour nos liliputiens. Le grand mur en devers de « God no wall » impressionne nos petits réunionnais qui doivent maintenant se concentrer sur leur enchaînement pour rester efficace. Durant la semaine passée à Boven, « Monster » la classique en 7C+ ne se laisse pas faire comme ça mais succombe finalement aux assauts de Max, Kintana et Marius alors que Margot réalise la section clé  mais n’enchaîne pas.  Oriane pour sa part réussit le 8A bien technique de « Jack of all trades » et manque de peu le 8B de « Godzilla ». Quant à Mel, il jete son dévolu sur « Rodan » et enchaine finalement ce  8b+/8c très teigneux.

Merci à toute l’équipe d’encadrement pour ce super stage et big up pour l’accueil très chaleureux d’Alex Janse Van Rensburg au gite  Roc’n Rope de Boven!

Merci à Stefano Bertone pour la réalisation d’une vidéo illustrant le stage que vous retrouverez bientôt en ligne sur ce site.

2017-12 Le pôle espoir outremer en Afrique du Sud from LIGUE REUNION FFME on Vimeo.

 

Ce contenu a été publié dans Équipe Élite Régionale, Escalade. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 15 jours de stage sur les falaises d’ Afrique du Sud pour le Pôle Espoir Outre Mer d’Escalade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.