Archives mensuelles : octobre 2020

Nouvelles mesures sanitaires et conséquences sur les protocoles sanitaires

Message à l’attention des clubs, établissements affiliés, comités territoriaux et ligues

Les annonces du président de la république du 14 octobre ont entraîné la publication du décret 2020-1262 du 16 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Ce décret fixe les dispositions prises pour le secteur sport et notamment les possibilités de pratiques partout en France ou dans les zones soumises au couvre-feu entre 21h et 6h du matin. Pour connaître les dispositions prises au niveau de votre département, rendez-vous sur le site internet de votre préfecture.

Ces réglementations nous ont amené à faire évoluer les protocoles sanitaires de pratique de nos activités, que ce soit en milieu naturel ou en salle.

La pratique en extérieur de toutes nos activités reste ouverte à tous. Le protocole sanitaire de pratique en plein air a été légèrement modifié pour intégrer deux notions :

  • La limitation des sorties non organisées par le club (individuelles ou auto-organisées) à six personnes maximum,
  • Pour les personnes habitant en zone couvre-feu, la vigilance nécessaire pour un départ ou un retour de sortie en dehors des périodes de couvre-feu.

La pratique de l’escalade en salle, quand elle est autorisée par le préfet, que ce soit en gymnase ou salle dédiée à l’escalade, est soumise à un protocole sanitaire renforcé. Le protocole a été modifié en intégrant les points suivants :

  • Le titre mentionne les termes « Protocole renforcé »,
  • Le nombre de personnes pouvant être accueilli dans le respect des gestes barrières dans votre salle ou espace escalade doit être précisé,
  • L’aération de la salle quand c’est possible ;
  • L’affiche « Pendant l’activité » a été modifiée par un visuel : « J’évite les échanges de matériel personnel entre grimpeurs ».

En salle ou en milieu naturel, l’ensemble des gestes barrières restent plus que jamais à respecter : appliquez-les de manière responsable.

Consultez impérativement :

Cette période trouble continue de compliquer nos activités : notre adaptabilité est mise à rude épreuve. Mais restons optimistes, nous ferons tout pour continuer à pratiquer dans les meilleures conditions.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter.

La FFME

Publié le par david. Publié dans Bureau & Salariés | Laisser un commentaire

COUPE DE FRANCE DE BLOC DE VALENCE – JEUNES ET SENIORS – Résultats

Dans le contexte sanitaire actuel, la première étape du circuit de la Coupe de France de bloc vient de se dérouler à huit clos le week-end dernier à Valence.

Félicitations à la cadette surclassée Oriane BERTONE,  qui remporte la médaille d’argent en sénior Dames.

Un grand bravo aussi à son frère Max BERTONE qui pour sa première année en U16 monte sur la première marche du podium.

Séniors femmes

  • 2ème – Oriane BERTONE du club 7alouest et membre du Pole Espoir Outre-Mer
  • 7ème – Lucile SAUREL du club Austral Roc
  • 41ème – Kintana ILTIS du club Austral Roc

Séniors hommes

  • 33ème – Iliann CHERIF du club Austral Roc et membre du Pole Espoir Outre-Mer
  • 53ème – Louis FECHOZ du club Austral Roc

U16 garçons

  • 1er – Max BERTONE du club 7alouest et membre du Pole Espoir Outre-Mer

U18 filles

  • 17ème – Margot BERTONE du club 7alouest

U18 garçons

  • 5ème – Louis FECHOZ du club Austral Roc
  • 11ème – Marius PAYET GABORIAUD du club Austral Roc et membre du Pole Espoir Outre-Mer

Lire l’article FFME

Retrouvez les résultats complets

Publié le par david. Publié dans Équipe Élite Régionale | Laisser un commentaire

La FFME s’engage auprès de Colosse aux pieds d’argile

Samedi 10 octobre, à l’occasion du Conseil des présidents de ligue, une convention de partenariat entre la FFME et l’association Colosse aux pieds d’argile a été signée. L’association Colosse aux pieds d’argile a pour mission la prévention et la sensibilisation aux risques de bizutage et de violences sexuelles en milieux sportifs. Elle a pour objectifs l’accompagnement, l’aide aux victimes et la formation des professionnels encadrant les enfants et les sportifs.

Cette convention scelle de façon officielle un engagement qu’avait déjà pris la fédération en adhérant l’année dernière à l’association. « En septembre 2019, l’association était d’ailleurs intervenue pour une formation auprès des collaborateurs de la fédération, explique Anne Grospeillet-Quintin, Directrice générale adjointe à la FFME. La signature de cette convention de partenariat ne fait que renforcer les liens entre cette association et notre fédération dans le but de contribuer mutuellement à la réalisation de nos objectifs respectifs, à travers notamment la formation de la population des ligues, des comités territoriaux et des clubs face aux risques d’agressions sexuelles, de pédocriminalité et de bizutage»

La convention de partenariat, signée le 10 octobre par Pierre You, président de la FFME et Pierre Dangoumau, président de l’association Colosse aux pieds d’argile, est valable pour une durée de quatre ans. Elle vise à déployer différents types d’actions allant de la fourniture de documents à destination des clubs (sensibilisation des parents, des enfants et des accompagnateurs aux problématiques de bizutage et de violences sexuelles dans le sport), à l’organisation de formations et de sensibilisation sur l’ensemble du territoire et à destinations de nos jeunes lors des rassemblements organisés par la fédération. De nombreux services seront également ouverts à tous les licenciés (numéro de téléphones, lignes ouvertes, mise en relations avec des psychologues, des conseils juridiques et des avocats spécialisés sur le sujet).

Par ailleurs, indépendamment de ce partenariat, la FFME avait déjà proposé une formation en ligne sur le sujet des violences sexuelles  et violence sur mineurs à destination de ses dirigeants et éducateurs.

« Enfin, il est également à préciser, conclut Anne Grospeillet-Quintin, que nous avons entamé la refonte de notre système d’information fédéral afin d’être prêts, dès que nous aurons le feu vert du Ministère des sports, à mettre en place le dispositif permettant l’automatisation du croisement des fichiers des dirigeants et encadrants de la fédération avec celui du FIJAIS, pour permettre un meilleur contrôle de l’honorabilité, dans le sport ».

Publié le par david. Publié dans Bureau & Salariés | Laisser un commentaire